Testaccio ASBL

Fin 1992, dans le cadre du Festival des Voix de Femmes, à Liège, un stage est animé par Giovanna Marini. Plusieurs membres des Voix des Garennes y participent. Ils vont par la suite s’inscrire au cours prodigué par Giovanna à l’Université de Paris-VIII (St-Denis). C’est là qu’ils seront sensibilisés à la situation précaire de l’école de musique de Giovanna à Rome : la Scuola Popolare di Musica di Testaccio (du nom du quartier de Rome où elle se situe) occupe en effet illégalement des locaux désaffectés de l’ancien abattoir (!).

Dans le courant de 1993, des associations de soutien sont créées en Belgique, en France et en Suisse, dont le but est de faire pression sur les autorités romaines afin qu’elles accordent à l’école des locaux plus décents, ou, à tout le moins, l’autorisation de continuer à exister à l’abri des menaces d’expulsion. Accessoirement, l’existence d’au-moins 3 groupements demandeurs dans 3 pays membres de l’Union Européenne (en l’occurence: Italie, France, Belgique) est une condition d’attribution de subventions de l’Union Européenne à des projets de type culturel. C’est en mars 1994 que Testaccio-Belgique ASBL voit formellement le jour (sous le n° 4177/94 au Moniteur Belge).

L’objectif premier de l’ASBL est atteint au cours de l’été 1995, lorsque le nouveau maire de Rome accorde enfin un statut stable et des locaux garantis à l’école.

L’ASBL se donne également pour deuxième objectif la promotion du chant traditionnel et populaire, dans l’acception générale qu’en donne Giovanna Marini (par ailleurs présidente d’honneur).

Testaccio-Belgique a organisé divers stages de chant (italien, français, géorgien, russe, …), de danses traditionnelles, de percussions, d’improvisation vocale, etc. Elle organise aussi tous les deux ans une fête, sorte de « mini-festival » donnant à des groupes d’orientation similaire l’occasion de présenter leur travail dans une ambiance conviviale.

L’ASBL apporte également un support logistique au groupe Les Voix des Garennes lors de concerts ou d’autres activités (comme la Zinneke Parade en 2000, 2002 et 2004).

Ainsi, l’ASBL fonctionne surtout désormais comme un cadre formel pour une action bien réelle des Voix des Garennes.


Une réponse à Testaccio ASBL

  1. Swartvagher Francine dit :

    C’est bien intéressant de connaître l’origine du nom de l’ASBL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *